Système de communication par échange d’images (PECS)

La communication par échange d’images a été initialement développée dans les années 80 aux Etats-Unis par Frost et Bondy (1994) pour suppléer ou augmenter la communication des jeunes enfants d’âge pré-scolaire avec des troubles autistiques. Elle est principalement utilisée auprès d’enfants d’âge pré-scolaire présentant un diagnostic de troubles envahissants du développement ou d’autres troubles de la communication caractérisés par une absence de langage fonctionnel. Ce programme évolue graduellement vers un système de communication alternative augmentée prenant en considération à la fois les besoins d’enfants et d’adultes avec une variété de troubles de la communication. Il a pour objectif d’apprendre à l’enfant à initier spontanément une interaction donc de développer sa communication et ses relations sociale (Tréhin, 2001) en présentant l’avantage d’être utilisable à l’école et à la maison (Baghdadli, 2004). « Plus qu’une méthode, il s’agit en fait d’un véritable programme progressif de communication » (Chapelle, 2005). L’apprentissage est structuré : une seule notion est enseignée à la fois et l’apprentissage suit un protocole progressif strict en six phases. La généralisation des acquis se fait dès le départ par l’utilisation du PECS dans tous les lieux de vie de l’enfant. Le protocole utilise des références et des stratégies à la fois comportementale et développementale dans la perspective d’améliorer les interactions (Bondy & Frost, 2001). Certaines stratégies sont empruntées à ABA : renforcement positif, correction des erreurs en quatre étapes, enchaînement inversé des séquences, sollicitation différée… Le PECS est organisé autour de l’utilisation d’images qui constituent, par rapport à la parole, un message stable qui facilite la réception et la compréhension. L’enfant dispose d’un livre de communication constitué d’un classeur avec des images qui lui sert à s’exprimer.

 

suggestion

n'hésiter pas de nous contacter si vous avez des remarques